Moteur de Recherches

Zoom Texte

Commune d’Europe

Ville jumelée avec BIRCHINGTON (KENT) Grande Bretagne

SITUATION GEOGRAPHIQUE

 

     

 

La Chapelle d’Armentières se situe dans l’arrondissement de Lille et la Métropole Européenne de Lille.

Limitrophe avec la ville d’Armentières, chef-lieu de canton, elle est traversée par l’autoroute A25 qui relie la métropole Lilloise à Dunkerque et à la côte. Elle est principalement urbanisée le long des départementales 933, 945 et 22.

La commune est tout en longueur : 7 kilomètres de long sur 2 de large en moyenne. Sa partie habitée est scindée en trois secteurs bien définis qui ont longtemps constitué d’ailleurs chacun une paroisse. Ce sont : au Nord-Ouest, le hameau de La Choque, le long de la rue Marle ; au Centre, le Bourg avec le quartier du Pont-Bertin ; et enfin, au Sud-Est et toujours sur l’ex Nationale (désormais CD 933), le hameau de Wez-Macquart.

La Chapelle dispose de 35 km de voirie. Sa superficie représente 1072 ha dont 8 ha d’espaces verts, 500 ha de terres agricoles, 50 ha de parc d’activités (ex zone industrielle) et 25 ha de zone artisanale. Ces éléments géographiques sont significatifs de l’image de la commune. La Chapelle est également une ville en plein développement, avec un secteur urbain qui recouvre environ 50% de la superficie de la commune, de nombreuses écoles, des équipements sportifs, dont une piscine intercommunale, et sociaux, et plus récemment, d’un cinéma à Armentières dont elle est partenaire, ainsi qu’une salle à vocation exclusivement culturelle.

Son habitat est caractérisé par une grande variété de logements et une mixité sociale bien équilibrée.

Essentiellement rurale jusque dans les années 1980, la commune conserve encore un secteur agricole important mais dont la superficie s’est progressivement réduite au profit de l’urbanisation, tout en représentant encore la moitié environ du territoire communal.

La Chapelle d’Armentières dispose, enfin, d’un parc d’activités (ex zone industrielle) bien développé. Idéalement placé à la sortie de l’autoroute, celui-ci réunit de nombreuses entreprises très actives dans des domaines divers tels que la construction mécanique, la distribution alimentaire, le transport ou la vente par correspondance. La ville compte aussi des magasins de proximité toujours plus nombreux et un centre de remise en forme. Une place importante est aussi laissée aux espaces verts qui devraient s’étoffer encore à moyen terme.

L’urbanisation devrait également progresser à nouveau, tout en limitant son impact sur l’espace agricole qui restera un élément essentiel de l ‘économie de la commune et un élément structurant de l’équilibre entre ville et campagne auquel la population est très attachée.

La Chapelle d’Armentières compte actuellement 8432 habitants et elle est devenue la 2ème ville du canton par sa démographie.

(édition d’août 2015)