Moteur de Recherches

Zoom Texte

EXPRESSION POLITIQUE

GROUPE MUNICIPAL « LA CHAPELLE D'ARMENTIERES   PASSIONNEMENT »

L'ÉCOLE, TOUJOURS UNE PRIORITE POUR NOUS !

 

À l'occasion de cette rentrée scolaire, les élus du groupe municipal « La Chapelle d'Armentières Passionnément » souhaitent attirer votre attention sur la situation des écoles chapelloises.

Nous avons déjà regretté le sous équipement des classes notamment dans le domaine informatique. Un audit avait montré qu'il fallait renouveler le matériel et équiper les classes pour que tous les élèves puissent bénéficier des nouvelles technologies devenues indispensables par l'évolution des méthodes pédagogiques. À ce jour quelques améliorations ont été réalisées mais toutes les classes ne sont toujours pas équipées de matériels adaptés.

En ce qui concerne la sécurité des établissements, les visiophones et serrures électriques réclamés par les directions sont toujours refusées alors que ces dispositifs sont présents dans la plupart des écoles de la circonscription et doivent faciliter la gestion des entrées dans les écoles.

Nous nous réjouissons que les effectifs scolaires soient globalement stables mais les tendances sont variables selon les établissements. Ainsi l'imprévision et les querelles « de villages » ont amené une fermeture de classe à l'école du Petit Prince à Wez-Macquart, rendant compliquée l'organisation des deux classes restantes. Les effectifs prévus au groupe scolaire Omer Ollivier ayant  amené à l'ouverture d'une nouvelle classe ne sont pas au rendez-vous pour d'obscures raisons et sont susceptibles d'affecter la rentrée prochaine.

À La Choque, les nouvelles constructions du Domaine de la Perche et de la Résidence des Voituriers vont bon train et les écoles Mozart et Bartier déjà en effectifs chargés n'ont toujours pas vu commencer leurs travaux de reconstruction et d'extension...Il va falloir réagir en urgence pour régler des situations connues qui auraient dû être anticipées...

L' Ecole publique, priorité de notre Groupe, ne doit pas être gérée à la petite semaine et les écoles chapelloises méritent que des moyens suffisants soient donnés pour assurer l'épanouissement des enfants qui les fréquentent. Les élus de notre Groupe  ne cesseront jamais de le répéter et restent à votre disposition pour recueillir vos suggestions.

 

Groupe majoritaire "Bien vivre ensemble à La Chapelle d'Armentières"

Une saison à l’Espace Culturel Nelson Mandela

 

Vous êtes nombreux à être déjà venus assister à un spectacle organisé par la commission culture du conseil municipal.

Au cours de la saison 2017/2018, la commune vous a proposé 22 manifestations. Elles ont toutes été différentes et il n’a jamais été cédé à la facilité. L’objectif de la ville est de faire découvrir et de sortir des sentiers balisés tout en ayant des critères qualitatifs importants.

Il convient d’ajouter à cela, les 7 évènements proposés par les associations « Ensemble Philharmonique Chapellois » et IACCA. Cette dernière organise, entre autres, le festival Théâtre du mois de mars.

Il nous parait important de vous faire un retour sur cette saison et sur les aspects financiers de notre politique culturelle.

Les 22 manifestations organisées par la commune ont rassemblé 2.738 spectateurs soit en moyenne 124 personnes par évènement.

D’une manière générale, vous avez préféré les spectacles humoristiques pour lesquels le taux de remplissage est proche de 100%.

La manifestation la moins prisée a été la soirée « danse contemporaine » labélisée « belles sorties » avec seulement 12% de réservation.

Nous avons volontairement choisi de rendre cet espace accessible au plus grand nombre en limitant le prix d’entrée.

Hors manifestations « prémium » ce prix standard est de 10 €. Il est ramené à 8 € pour les étudiants et les demandeurs d’emploi et à 5 € pour les enfants de moins de 12 ans.

Enfin pour permettre à tous de venir, nous avons créé le « pass famille ». La première place est à 10 € et les suivantes à 5 € (soit par exemple 25 € pour une famille de 4 personnes).

Compte tenu de la jauge (251 personnes) et de notre politique tarifaire, nous ne pouvons pas atteindre l’équilibre économique.

En dehors du coût même de l’équipement, nous avons dépensé un peu moins de 90.000 € pour l’organisation des différents spectacles.

En contrepartie, nous avons encaissé 33.000 € de recettes.

Le cout net pour la commune est de 57.000 € (pour les 22 manifestations)

Cette charge, raisonnable, avait été budgétée dès le début.

Elle est compensée par les taxes foncières nouvelles des entreprises et sociétés implantées dernièrement dans la zone de la Houssoye.

Il convient de préciser que le contrôle des accès est généralement effectué bénévolement par les élus de la commune afin de réduire les charges de fonctionnement.

J’en profite pour les en remercier vivement.

Pour réduire les charges de fonctionnement, l’espace Nelson Mandela est donné en location pour des évènements professionnels (séminaires ou spectacles d’entreprises). Il a été loué trois fois pour un montant de 4.100 €.

Une communication spécifique et des résolutions nouvelles viennent d’être adoptées par le conseil municipal afin de pouvoir augmenter ces recettes.

La saison 2018/2019 a maintenant démarré.

A ce jour, 16 manifestations sont prévues. Comme pour la saison précédente, il est probable que ce nombre augmente. En effet, l’Espace Nelson Mandela attire les comédiens et artistes qui souhaitent préparer leur spectacle. Nous les accueillons volontiers pour leur répétition, en contrepartie de quoi, nous bénéficions de représentations à conditions avantageuses, dont nous souhaitons vous faire profiter.

Les deux premières manifestations ont réuni déjà près de 480 personnes. 

Nous espérons vous y rencontrer bientôt

 

Damien BRAURE, Adjoint au Maire chargé de la culture et des grands projets